Barbara

S'il n'y en avait qu'une...

Évidemment, nous n’allons pas être objectifs du tout, pétris d’amour que nous sommes depuis toujours pour cette longue dame brune…
De nos plus tendres années (à chantonner Ce Matin là) aux premiers chagrins adolescents (en larmoyant Dis, Quand Reviendras Tu) jusqu’à l’émotion la plus pure en écoutant Nantes pour la première fois, Barbara nous a toujours accompagné. Toujours.
Les années passent et Barbara se tient toujours, droite et première dans notre coeur. Jamais son charisme et sa puissance n’auront eu à souffrir du temps depuis sa disparition le 24 novembre 1997, il y a pratiquement 20 ans jour pour jour. On vous a dit, on n’est pas objectifs…

 

 

C’est donc avec beaucoup d’excitation et d’impatience que nous avons découvert la magnifique exposition Barbara à la Philharmonie de Paris.

Des vidéos incroyables, des manuscrits de l’artiste et quelques phrases rayées, des clichés de ses débuts, cheveux courts et teint laiteux, à ses triomphes des dernières années.
Barbara sous toutes ses hautes coutures ou dans son plus simple sourire…

 

Au bois de Boulogne. Mars 1959.
« Le voyage de Barbara »
Cahier de dessins de Luc Simon qui suit Barbara lors d’une tournée dans les années 60.

 

Quel bonheur de découvrir les différents visages de cette femme, si blessée, si forte, si talentueuse, si remplie de doutes pourtant, si amoureuse.
Une femme quoi.

 

 

Exposition Barbara jusqu’au 28 Janvier 2018. Philharmonie de Paris, 221 avenue Jean Jaurès, Paris 19. Tarif plein : 11€.

 

Revenir