PARIS+KLEIN

Quand William Klein nous parle de notre ville

On ne présente plus William Klein, l’un des plus grands photographes du magazine Vogue qui révolutionna la mode par des clichés grands angles et téléobjectifs, mais qui marquera également la photographie dite de rue (Moscou, Rome ou New York) avec de célèbres images aujourd’hui intemporelles.

Son goût pour la ville et son œil génial se sont évidemment posés sur notre Capitale : l’artiste la considère d’ailleurs comme sa ville d’adoption.

William Klein s’y est installé en 1948 et c’est toujours avec beaucoup de vérité, sans limite et toujours avec passion qu’il la photographie, sous tous ses angles, sous toutes ses époques, sous tous ses aspects, des plus quotidiens aux plus exceptionnels.

 

“J’ai constaté qu’en général le Paris des photographes, même celui des plus grands, était romantique, brumeux et surtout mono-ethnique : une ville grise peuplée par des blancs. Or, pour moi, Paris était (…) un melting-pot. Une ville cosmopolite, multi-culturelle et totalement multi-ethnique, n’en déplaise à Le Pen. Puis si je parle de New York, ma ville natale, je suis frappé par combien Paris est une ville moderne en comparaison, qui se transforme et où les choses marchent : le métro, le RER, et même le trafic, contrairement aux idées reçues.  Et puis Paris est drôle. Évidemment, pas pour tout le monde, mais, comparé à l’angoisse de New York…” William Klein.

 

Découvrez Paris+Klein à la galerie Polka jusqu’au 5 mars : une installation originale ou l’artiste raconte son goût pour le désordre et sa fascination pour Paris.
Paris sous toutes ses coutures, en colère, festive, artistique ou manifestante.

Construite comme un hommage à la capitale, l’exposition s’organise autour d’une mosaïque de 33 tirages à laquelle répondent une épreuve grand format d’un mannequin salué par des marines américains sur le Pont Alexandre III et des contacts- peints réalisés par l’artiste au début des années 90.

 

Paris Klein
Paris Klein de William Klein. Concert des Rolling Stones, Longchamp, Paris 1982. Galerie Polka.

 

Paris Klein
Paris Klein de William Klein. « Où va-t-on ? », Paris, 1998. Galerie Polka.

 

C’est en entrée libre, c’est en plein Faubourg, on vous la recommande chaudement !

 

Paris+Kein à la Galerie Polka jusqu’au 5 Mars. 12 rue Saint Gilles, Paris 3. Entrée libre.

Revenir