URBAN ART FAIR 2017

Le Street Art en grande bombe

L’Art Urbain, voici une discipline qui nous est familière : des couloirs du métro en passant par les bâtisses abandonnées ou même le crépi fraîchement refait de l’immeuble des voisins, le street Art a envahi notre univers citadin aussi rapidement qu’un coup de bombe aérosol !
Même si cette expression artistique existe depuis l’époque antique, c’est véritablement au cœur de la décennie sixties, en pleine frénésie architecturale et consommatrice, qu’elle se propage dans les espaces publiques, autodidacte et fiévreuse, étendard de la révolte, utilisant ce fameux aérosol de peintures émaillées (autrement dit, de la peinture automobile).
Le graffiti est né, suivi rapidement par les collages, pochoirs, fresques et mosaïques qui constituent cinquante ans plus tard un conséquent témoignage de l’Art dans notre ville, forcément contemporain et multiple, sociétal et économique.

 

Urban Art Fair
MISS TIC, L’imagination au pouvoir, 2016. 50 x 61 cm
Crédit photo : ©Miss Tic
Présenté(e) par la Galerie Lélia Mordoch, Paris, Miami.

 

Urban Art Fair
Lenz, Night Game, 2016
Assemblage lego vintage 115 x 115 cm
Crédits Photo : ©Lenz
Présenté(e) par David Pluskwa Art contemporain, Marseille.

 

Urban Art Fair
SETH. 195 x 130 cm. Présenté(e) par la Galerie Géraldine Zberro, Paris.

 

Fort du succès de sa première édition l’année dernière au Carreau du Temple, le salon Urban Art Fair est de retour du 20 au 23 avril dans la grande halle !

Nous sera proposé évidemment un panel extrêmement riche des galeries françaises et internationales les plus prestigieuses mais également des installations, des projections ou encore des collaborations inédites.
Mais ce n’est pas tout !
Pour la première fois, le salon Urban Art Fair nous propose un Hors Les Murs !
En entrée libre dès le 21 avril et jusqu’au 7 Mai, découvrez l’exposition Cannot be Bo(a)rdered à l’espace Commines, lui aussi dans le 3e arrondissement !
Utilisant le skateboard comme premier médium, Cannot Be Bo(a)rdered explore les sous-cultures populaires à travers des travaux d’une trentaine d’artistes et collectifs venus de Singapour, Malaise et Indonésie.
Des artistes français seront invités à collaborer et enrichir cette exposition.

 

Limb from Limb de Muhammad Izdi. Présentée par Aliwal Arts Center.

 

Better Together de Speak Cryptic. Présentée par Aliwal Arts Center.

________________________________________________________________
ET LA BONNE NOUVELLE ?
Votre radio est partenaire de cet événement et vous offre des places pour découvrir le Salon Urban Art Fair au Carreau du Temple pour le vernissage Mercredi 19 avril (dans la limite des dotations : dépêchez-vous, ça va aller très vite) !
Pour cela, rien de plus simple, écrivez-nous à contact@faubourgsimone.paris et c’est Street Art le temps d’un week-end dans le Faubourg ! L’est pas belle la vie ?
________________________________________________________________

 

Nous avons rencontré Aurélie Hugnet, la responsable Communication du Carreau du temple qui nous parle de cet événement qui commence à faire grand bruit…

 

 

Salon Urban Art Fair, du 20 au 23 avril au Carreau du Temple, 2 rue Pérée, Paris 3. Entrée TP : 15€. TR : 10€.

 

 

 

Revenir