Women House

Une évidence sans être une fatalité

Women House.
Tout est dans le nom de l’expo.
Quand les petits garçons jouent au camion, aux jeux de construction, au mécano pour penser la ville de demain, les transports, l’ergonomie, la fonction (l’intelligence quoi !), les petites filles sont reléguées à un espace bien défini et sans danger pour le sexe dit fort, l’espace domestique.
La cuisine, le jardin, la décoration, les denrées alimentaires, tout un univers bien limité pour les femmes quand l’architecture devient l’apparat des hommes.
Une prison ou un refuge, c’est selon mais c’est une évidence historique qui n’est pourtant pas une fatalité.

 

Women House Pic

 

Virginia Woolf le revendiquait déjà en 1929 dans son essai Une chambre à soi où elle encourageait les femmes à se trouver un espace que l’on peut “fermer à clé sans être dérangé ».

Jusqu’au 28 Janvier 2018, découvrez à la Monnaie de Paris dans le 6e arrondissement, l’exposition Women House ou comment 39 artistes s’interrogent sur ce sujet brûlant : de Louise Bourgeois à Niki de Saint Phalle en passant par Rachel Whiteread, des féministes parfois mais pas forcément, des femmes avant tout.

L’exposition s’articule en huit chapitres pour déborder légèrement dans les cours pavées de la Monnaie de Paris.
On vous recommande particulièrement la visite guidée de l’exposition par Camille Morineau, directrice des Expositions et des Collections, pour découvrir la génèse du projet, les coulisses du montage et sa vision de cette exposition exceptionnelle (retrouvez tous les renseignement et inscription sur le site de l’événement).
 

Women House jusqu’au 28 Janvier 2018 à la Monnaie de Paris. 11 Quai de Conti, Paris 6. Tarif : 12€.
 

Revenir