Crédits : Serge Leblon

 
Mille fois yes !
Le taulier à la voix indolente nous tease avec l’Enfant sur la banquette arrière, premier extrait de son tout nouvel album à paraître dans quelques jours : Bertrand Burgalat est dans la place ! Et il nous avait beaucoup manqué le bougre.

Poète du quotidien, producteur hors pair, Bertrand Burgalat aura passé plus de temps à enchaîner les bandes originales de film qu’à nous abreuver de nouveaux morceaux à se caler, bien au chaud sous l’oreiller… Depuis le merveilleux Toutes Directions, on n’en pouvait presque plus d’attendre !

On dit presque, parce qu’avec le travail monstre qu’il opère avec son label Tricatel, il serait bien malhonnête de notre part de prétendre qu’il nous a laissé comme orphelins à cause de ses nombreuses et diverses activités connexes… Toujours est-il qu’on attend Les choses qu’on ne peut dire à personne avec autant d’enthousiasme que les premiers jours de soleil au printemps !

Et ça tombe bien : voilà qu’ils arrivent au même moment ! Coïncidence ?
Avec Bertrand Burgalat, rien n’est moins sûr ! Maintenant qu’on lui a remis le grappin dessus, hors de question de lâcher prise : des bruits de couloir laissent entendre qu’il sera sur scène à Paris le 2 juin prochain, en compagnie de la Britannique Jane Weaver…
 
Il n’en aura donc jamais fini de faire des vagues, notre pape de la new wave version 90s ! Alors, surprise sur prise ? La réponse au prochain épisode !
 

 
(et on se refait la petite Bardot’s dance rien que pour le plaisir…
 

 

Article rédigé par la fine équipe Ladies Room pour Faubourg Simone