Catastrophe
Crédit photo : François Fleury

 

Quelle drôle d’idée de s’appeler Catastrophe quand la démarche pourrait presque s’apparenter à un miracle !

Collectif d’une quinzaine de personnes ayant trouvé refuge chez Tricatel, label de l’olibrius en chef Bertrand Burgalat, les illuminés de Catastrophe nous susurrent à l’oreille leurs possibilités hallucinatoires et autres promesses crépusculaires.

Pour nous autres, pragmatiques à la petite semaine, c’est une révélation : tout nous plaît !

Spoken word et vocalises assumées sur le morceau Le message, effet chorale sur Ailleurs et Autrement, en boucle sur nos ondes depuis quelques jours, de nombreuses interrogations nous traversent. Qui sont-ils, que font-ils, que croient-ils ?

 

Qu’importe les questions et les réponses, pourvu qu’on ait l’ivresse, pour paraphraser l’autre. L’avantage avec Catastrophe, c’est qu’à l’écoute de cet EP paru en 2016, dont la version remixée sera dans les bacs à partir du 6 janvier prochain, tout est là, instantanément !

 

Article rédigé par la fine équipe Ladies Room pour Faubourg Simone.

logo-ladiesroom